L’imprévu

T’es là tu te balades le nez au vent, tu t’emmerdes un peu et paf, tu tombes sur ce couillon de la lune, tu fais quoi. Bah tu t’arrêtes pardi.

il est sur l’échoppe, envoie moi un mot si tu préfères la remise en main propre (noir, ongle, etc.) en échange de monnaie sonnante et trébuchante, l’art c’est de la drogue mais en nul n’oublie pas, c’est encore mieux quand c’est dealé sur les bancs.

Linostradamus

j’en ai plein le cul des gens qui demandent une solution précise à un problème précis en linogravure. Qu’est-ce que j’en sais moi, je connais pas ton papier ton encre, est-ce que je suis un medium à deviner l’humidité chez toi, je vois pas qu’est-ce que tu veux que je fasse, que je devine ce que ça fait sous les doigts, comment tu vibres ou pas en caressant ton sensuel papier ? vous en avez de bonnes, sérieux, je suis pas Linostradamus, autant expliquer comment on nique, imagine.

Bon à moins que ce que tu veuilles ça soit pas tant comprendre qu’obtenir un résultat précis, mais bon là moi je peux rien pour toi et en plus j’ai mieux à faire qu’essayer de deviner la somme d’infos concrètes et celles qu’on ne peut qu’obtenir grâce à une pulpe des doigts parfaitement informée dans un dialecte de pulpe de doigts, qu’il faut pour répondre à une question aussi con que “mais pourquoi là ça fait pas un noir uniforme” ou bien le très idiot “et c’est quoi ton stylo”. Je pourrais me concentrer très fort pour voir si j’arrive pas à palper à distance le grain du papier que t’as choisi ou ce que t’as dans la tronche mais il me manque deux trois pouvoirs encore, quand Satan m’envoyate sur terre il a oublié deux trois accessoires, j’ai beau être la magnificence incarnée y’a pas de miracle même chez les génies, déso de casser ta baraque.

Jpourrais tout aussi bien répondre un truc à la noix, qui fonctionnerait dans l’esbroufe mais dans mon ptit coeur de (rocker) imprimeur, je saurais que c’est un mensonge hou la vilaine qui a répondu un truc pour qu’on lui lâche la touffe. Je pourrais comme j’ai dit à cette conne qu’elle a qu’à faire ci et ça et fous moi la paix pour la voir 10 jours après se décréter Docteur Es Lino pour faire des cours payants dans Nos Bâelles Institutihaons Fraonçahaises dans le ridicule le plus absolu non mais c’est que c’est frustrant de pas voir une prof autodécrétée galérer parce qu’elle a pas pas voulu expérimenter mais a pris la modeste lino comme un truc aussi con que la politique politicienne : yaka faire ceci et cela les bonnes ouailles suivront on est pas là pour raconter nos cheminements ON EST LÀ POUR ÊTRE EFFICACES, FAIRE DE LA MAILLE ET SE PRENDRE POUR DES LUMIÈRES OKAY.

Faut un peu penser à moi quoi, sois charitable : je peux pas voir quand les gens se vautrent monumentalement à force de se prendre au sérieux alors que c’est mon pestacle préféré, chuis au premier rang à me gondoler et applaudir frénétiquement à regarder les andouilles s’empêtrer les pieds dans le tapis en prenant de grands airs importants.

Si tu cherches à réussir, bah tu vas te planter, c’est bien ça le truc que personne te dit c’est que faut rester un enfant innocent, eh ouai c’est ça le Grand Secret : faut faire comme si personne avait fait avant, fièrement, en montrant ses trucs en étant super contentEs de soi, genre t’es néE hier et t’as zéro notion de la somme de choses déjà faites et énoncées par dela le temps et l’espace et toi tu te dis “HA OUAI JE VAIS FAIRE LE PLUS BEAU DESSIN DU MONDE TU VAS VOIR” vu que de toutes façons quand on te rabâches que Machin il a déjà fait ton truc et que Bidule a obtenu tel ou tel titre convoité toi t’es là tu t’en fous, mais alors royalement, pasque le dessin de Machin ou la gravure de Truc ça te donne juste d’autres idées encore. Y’a des gens quand ils voient Machin et Truc faire de chouettes choses ils voient que le titre, et iels veulent ça direct sans passer par tout le plus marrant. C’est des gens que j’imagine manger un truc très bon non pas parce que ça fait plaisir et que c’est bon et qu’en plus on est avec des potes, mais pour pouvoir dire tavu j’ai mangé un truc de ouf et poster la photo. Bah c’est bien, super, je te souhaite un très bon caca.

Ça c’est des gens ils imaginent pourquoi t’es (re)connuE pour un taf sans vouloir voir que c’est pas ce qui était voulu à la base et que c’est arrivé par accident, merde. T’étais juste assez nouille pour avoir envie de bricoler des trucs avec tes doigts et les montrer fièrement, et ce genre de cons à vouloir juste le nom et le titre ils veulent juste le nom et le titre mais ils ont pas envie de se marrer. D’ailleurs ils se marrent pas, ces couillons là, ils regardent ce que d’autres font en se consumant de rage et d’envie parce qu’ils sont pas foutus de rigoler deux minutes à faire ce qui leur chante. Vu que ça les énerve les gens qui se marrent et que ça les rend dingue que les gens qui se marrent fassent des trucs chouettes pare qu’ils en ont rien à branler d’être des stars, ils vont leur taper dessus qu’ils sont même pas connus d’abord, et que leur truc il sert à rien, ces gros nullosses. C’est les gros bras de la cours de récré qui vont taper sur les foufous perchés et tout chétifs pour se venger de leur daronnade qui leur tape dessus d’être des gros nullosses infoutus de réussir dans la vie.

Bah c’est facile d’avoir un titre, pour tout y’a des recettes et celles de la réussite est très simple : sois le moins imaginatif possible, le plus péteux possible, prends toi pour un putain de penseur et vas à france culture. T’auras la reconnaissance mais tu vas te faire chier comme un rat mort et devenir emmerdant comme la pluie, mais bon si c’est ce que tu veux hin, qui suis-je pour en juger après tout. Et bon ça me fait des tas d’occasions de rigoler devant mon ptit pestacle.

 

Carnivore

voilà ma dernière gravure qui ne laisse rien transparaitre du bordel ambiant dans lequel je taffe, rien qu’en ça c’est une espèce de performance.

elle est dispo sur l’échoppe, clique sur la jolie photo.

La Nuit

Et même la nuit américaine vu les couleurs, tsé. Encore de la bestiole bizarre qui très certainement ouvre l’œil à la pleine lune pour voir si y’a pas des conneries à faire pour secouer la vieille planète en pleine déprime.  Le feu c’est jaune et jaune c’est complémentaire du violet on a appris à l’école, et constaté en gribouillant qu’en effet,  ça pète bien.

J’en ai tiré peu d’exemplaires, je sais pas pourquoi. une certaine logique pour retourner au néant retrouver peut-être d’autres bestioles cheloues, va savoir.
(elle est épuisée, c’est trop tard pour la commander)

 

on était deux et on était bordéliques

La gouge dans le lino juste tiède sous mes doigts résiste par ce froid, j’aime bien sentir le muscle de mon bras gauche qui joue pour maintenir la plaque, celui qui court du coude au poignet dans une vrille qui danse. tourner, graver, retourner, par petits à-coups avec la fine gouge en V incisif comme un pizzicato, et puis faire claquer la plaque dans un mouvement brusque, sortir la large gouge pour évider par grandes goulées, schlak dans le bout du doigt le sang gicle et ça me fait presque plaisir la couleur est franche et sans détour sur la porcelaine, pansement vite et j’y retourne avec le même enthousiasme, la musique à fond dans le casque, Todd et Zu et Tool et Wipers, je braille en yaourt et à tue-tête et tant pis pour la voisine

le jaune qui jaillit sur le papier je veux me rouler dedans le boire le palper, m’enrouler dans le magenta, bouffer le bleu, du vif, du vivant du qui est là et pas ailleurs, pas dénaturé, du vrai du concret du que j’ai sous les yeux que je peux effleurer et sentir, me dégueulasser mon pansement dedans et nettoyer à l’essence F les salissures sur les coins gravés de la plaque et voir que ça a un effet direct sur le tirage suivant, une cause un effet, un problème une solution, une volonté un mouvement, une matrice une reproduction, une force une impression.

 

GRAVURE EN VENTE SUR LA BOUTIQUE