grève (original !)

La collecte pour la grève à Amazon Montélimar est terminée. Nous avons rassemblé 1440€ avec Lizzie Crowdagger, Jeanne Puchol, Alexis Horellou, Lauranne Quentric, Oriane Lassus, les copains de Marseille, Antoine Kirsch. Un gros merci à eux pour leur générosité et une grosse pensée aux travailleuses qui ont repris cette semaine, force et courage , la solidarité est notre arme <3

en grève ! (quelle surprise !)

le 20 mai dernier, je pondais cette note sur une grève de la dédicace. Depuis, j’ai encore réfléchi. Pour celleux qui s’attendaient à me voir à Lyon ce week-end,  je n’y serai pas : je suis en grève, et pas seulement de la dédicace.

parce que faire grève de la dédicace n’a un effet que si il y a masse d’auteurs à suivre, et d’après ce que j’ai vu, mon message est passé inaperçu et tous les gentils dessinateurs se réjouissent d’aller en festival taffer gratos. Bon, c’est leur droit le plus strict. Seulement je n’avais pas tellement envie de batailler sur place à re-re-re-expliquer ma position qui de toutes façons est résumée à une prise de position personnelle quoi qu’il advienne, et je n’avais surtout pas envie de perdre 3 jours de taf / repos / manif / whatever.
Surtout au moment où les grèves s’enracinent partout, ça m’aurait vraiment paru le comble de me plier en 4 à trouver des solutions pour arriver à bon port à un festival en m’adaptant aux grèves alors que j’ai qu’une envie : faire grève aussi.

Aussi en soutien et pour participer à toutes les autres grèves en cours aussi, avec mes petits moyens qui font à peu près chier personne. Disons que ce WE était une occasion de faire remarquer un petit peu mon absence là où d’habitude tout le monde s’en tape. Pour faire grève, il faut être invitéE.

Plutôt que faire acte de présence sur un festival, je me suis dit que j’allais me rendre utile en participant à la caisse de soutien aux grévistes d’Amazon (c’est toujours d’actualité).

papotons

Je viens de changer ma présentation, et j’en ai profité pour ajouter la longue entrevue avec Les nouvelles de l’estampe parue au printemps 2015. Je la remets ici, j’y cause gravure, évidemment, mais aussi de mes choix dans cet impitoyable monde (cliquer sur les images, si c’est trop petit, faire clic droit > “afficher l’image”) :

    estampe-1 estampe-2 estampe-3 estampe-4 estampe-5 estampe-6 estampe-7 

les pieds dans la merde

Avant de partir au festival international de la BD sécuritaire, je postais ce statut sur mon facebook perso :

des anarchistes républicains, des patrons anarchistes, bientôt des poules avec des dents et mon cul sur la commode.

Et bien les poules dentées sont là, et mon cul est bel et bien sur la commode : me voilà bombardée chevalier des arts et des lettres. Continue reading