quelques accords mets-vie

mogette / Toure Kunda
beurre de cacahuète / The Breeders
civet de lapin / Primus
nouilles instantanées / Sonic Youth
crèpes nutella / Rage Against the Machine
omelette chorizo / Chemical Brothers
patates en rondelles frites / Pixies
Baileys / Beck
mayonnaise maison sur pain frais / les Tétines Noires
saucisson / Burning Heads
donuts / Nine Inch Nails
spécial mix tomates poivrons maïs knackis mayo / Bumblefoot
samossas / Unlogistic
cacahuètes entières / Gentle Veincut
dal de lentilles / Minutemen
boeuf bourguignon / Deftones
frites / Gasmask Terror
heineken / Punch
banane / Taulard
chips bolo / IC3PEAK
pizza / Assassin
salade magret fumé pignons de pin / Thunderdome’95

poïétique ’95

j’avais le front sur la vitre froide où s’écoulait la pluie d’un janvier cafardeux
j’avais la mélancolie des dimanches devenus trop longs depuis que Benny Hill n’est plus j’avais la gorge qui gratte
j’avais les doigts qui puent.

J’ai mis une autre compil Thunderdome,
et tout s’est brouillé dans la folie 185 BPM wikipedia-google-youtube.

Je sortais d’un brouillard 3h plus tard sans plus trop comprendre dans quel terrier encore je m’étais perdue, et je faisais face à Rimbaud.

Croûtes #30

alélouia ozana tout ça tout ça, les croûtes sont là et c’est le numéro 30. Ça n’a aucun sens, ça rime à rien, c’est juste un chiffre et on en a rien à foutre, mais voilà ça fait assez de pages pour faire un Supercroûtes géantes mega #3 prochainement et je trouve ça beau, quand même. Je vais le boucler tranquillement, ça devrait être prêt pour commencer 2022 sur les chapeaux de roues (ça doit être une expression de parisiens à la con pour dire “jantes alu”).

Sans doute que y’aura un autoportrait sur la couv, un autoportrait en 4ème de couv, et ma gueule à toutes les pages. Parce que que voulez-vous, quand on a une telle classe, on y va à fond les ballons (sur les chapeaux de roue).