poïétique ’95

j’avais le front sur la vitre froide où s’écoulait la pluie d’un janvier cafardeux
j’avais la mélancolie des dimanches devenus trop longs depuis que Benny Hill n’est plus j’avais la gorge qui gratte
j’avais les doigts qui puent.

J’ai mis une autre compil Thunderdome,
et tout s’est brouillé dans la folie 185 BPM wikipedia-google-youtube.

Je sortais d’un brouillard 3h plus tard sans plus trop comprendre dans quel terrier encore je m’étais perdue, et je faisais face à Rimbaud.