mégaloche

faut que ce soit grand pour que ce soit de l’art, faut qu’on soit trouze mille pour que ça ait du sens, faut que ce soit important pour qu’on se voit, faut qu’on soit sérieux pour renverser la sociaytay, faut trier sinon ça fait du hasard, faut tenir une ligne sinon ça fait des ziguouiguouis, faut avoir un Vrai Savoir Faire sinon on est juste de vulgaires amateurs, faut utiliser des mots chiants sinon on a l’air con, faut écrire sinon on laisse pas son Immense Trace, faut être adulte sinon on est pas reconnuEs, faut lire sinon ton cerveau est pas irrigué correctement, faut tutoyer des gens connus sinon on est que dalle, faut pas rigoler sinon on risquerait de rigoler !!!

Le monde tout entier s’est mis à péter plus haut que les nuages, tout le monde est investi de mission divine, qui pour chambouler la narratosphère, qui pour diriger les Masses Laborieuses vers Sa Sainte Émancipation, qui pour ramener la maille sinon on aurait pas de maille et imagine un peu on serait tout aussi pouilleux que toi, quelle horreur ! La mégalomanie a gagné tous les fronts, c’est pas possible d’être aussi chiants, même mon foutu harceleur est casse-couilles à pas chercher un peu de nouveau dans ses insultes et ça lasse franchement, je m’emmerde moi, un peu d’imagination que diable ! les insultes sont plates, les engueulades mornes, les prises de bec prévisibles, on se drape dans des postures et on s’indigne comme des rombières outrées, tout au mieux.

Pendant ce temps là, un cambrioleur à trottinette se barre avec 2 millions de butin sur lui et des petits malins continuent de taguer des A cerclés partout en se foutant bien de ce qu’on peut en penser, y’en a à cramer des trucs sans pérorer des plombes, y’en a à trouver encore un peu de cool dans la discussion impromptue au détour d’une balade, y’en a à te raconter des histoires trépidantes qui finissent en jus de boudin et ça fait bien rigoler. Mon empire pour un peu de fun, je fête mes 45 balais, aujourd’hui et j’ai jamais eu autant l’impression d’être en EHPAD partout, et mange à cette heure ci et attention à bien t’hydrater et faudrait voir à pas dire n’importe quoi mémé sinon c’est double ration de valium !  Alors comme l’an dernier le même jour, en rade de potes trop occupés au sérieux des choses, même les vacances sont aussi casse couilles que le reste en devenant Sacrées, je vais me barrer à l’aventure dans le coin et voir si y’a pas d’autres crétinEs à chouiner qu’on se fait bien bien chier histoire d’inverser la tendance.

One thought on “mégaloche

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.