AAAAAAAAAh.

j’ai trop de cartons mais non ça va y aller easy tranquille émile mais non haaaaa pourquoi j’ai autant de choses de toutes façons je vais tout bazarder et pourquoi j’ai pas de nouvelles du chauffeur et comment ça va être le merdier encore, je vais mourir avec mon demi-poumon et comment je vais faire pour ce con de chat et est-ce que j’ai pas oublié un truc important et pourquoi le monde est autant de la merde quand est-ce que je pourrais me casser de là souffler un peu vautrée dans l’herbe et AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH.

J’en ai marre. 4 fois en 3 ans, 4 fois la même boucle, 4 fois les mêmes angoisses, au même moment, pour les mêmes choses, alors je me répète comme un mantra : demaindemaindemain tu seras dans ton nouveau chez toi et baste t’auras tout le temps des questions oubliées en mangeant des nems. Et  comment on lutte, et de qui je tombe amoureuse, quel est l’âge du capitaine et est-ce qu’on court vers le fascisme une réponse claire essevépé que je puisse ranger un peu.

mes cartons c’est ma barricade, le scotch c’est mon cocktail molotov, je me fous ce casque de hockey sur la tronche et je suis en guerre contre mon déménagement. Y’a pas de petite lutte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.