tout se vaut et tout passe

Rien n’est grave, tout est lisse, tout se vaut et tout passe. L’eau croupie de l’extrême droite aussi, si on en croit la justification offerte par la Galerie Art Maniak à l’annulation de l’expo marsault.

Ho tout ceci est embêtant, cette polémique sur internet, ho mais que c’est bruyant des personnes qui gueulent contre l’invitation d’un fasciste. Ha, si seulement tout ce beau monde pouvait être courtois comme moi et se saluer poliment on en serait peut-être pas là, d’ailleurs n’était ce pas Churchill qui disait que les fasciste et cœtera ?

Voyons voyons un peu de calme, ce ne sont que des dessins. Ce ne sont que des dessins.
le galeriste est déçu de ne pouvoir exposer les qualités artistiques de marsault, comme ce dernier trouvait dommage qu’on s’intéresse pas à l’art du IIIème reich il y a peu.
Après tout la BD ça n’est que des lignes et des mots dans des bulles. Après tout les aigles triomphants du IIIème reich ne représentaient rien d’autre que de jolis animaux.
l’art n’est rien, nous dit ce galeriste, l’art ça n’est que de la décoration, les artistes de gentils saltimbanques sans cervelle, ni idées. L’art ne saurait avoir un propos quelconque.

Tout passe et tout se vaut, en attendant marsault m’a envoyé ses hordes de molosses, sans doute est-ce un beau geste artistique.
Et sans doute devrais-je apprécier la prose des appels au meurtre et au viol, qu’est-ce qu’on peut être idiots ou incultes, à ne pas voir la poésie du sang et de la haine. Peut-être devrais-je me sentir flattée que Valeurs Actuelles enfonce le clou en se faisant l’avocat de cette ordure et en relayant ses mensonges, sans surprise aucune.
C’est magnifique, cette neutralité quand on ne risque strictement rien et que marsault préserve ses intérêts de boutiquier en envoyant pas ses sbires harceler la galerie, mais moi.

merci Art Maniak de vous montrer aussi impartiaux dans cette époque mouvementée, c’est frais.

Enfin c’est sans doute pour cette belle neutralité que vous avez effacé mes commentaires et laissé ceux des fafs chez vous.
Maintenant vous pouvez remercier les méchants antifascistes qui ont eu assez de jugeote pour s’effrayer de cette légitimation des idées les plus dégueulasses, parce que grâce à elles et eux, vous n’aurez pas 300 fascistes à siroter votre pinard au vernissage. Vous pouvez aussi les remercier de récolter à votre place le blé pourri que vous avez semé.
Vous êtes complices.

il serait peut être temps de réaffirmer, dans la BD comme ailleurs, une volonté clairement antifasciste.

 

petit ajout : je tiens à remercier l’excellent site Lignes de crêtes pour son soutien, et aussi tous les gens qui m’ont envoyés des messages. C’est rassurant et c’est indispensable pour ne pas voir que les horreurs, merci.