le sens des réalités

Le 18 mai dernier, je recevais un email d’une salle de concert bordelaise que je citerai pas pour ne pas leur faire honte, une fois de plus. L’email en question me demandait un devis en ces termes :

Bonjour,
L’équipe de l’***** souhaite créer une carte des Bassins à Flots à destination des touristes et Bordelais et en partenariat avec plusieurs acteurs du quartier. Nous avons donc besoin de graphistes/dessinateurs pour réaliser cette carte. Au recto se trouverait le plan pour repérer les lieux et au verso un texte explicatif pour chaque lieu (une vingtaine au total).
Serait-il possible d’obtenir un devis de votre part pour la réalisation d’une carte au format A2 recto verso ?
Je considère qu’à 15h un vendredi, je suis en RTT, j’ai donc attendu le lundi pour  demander des précisions (non parce que là plus vague, tu meurs).
Le lundi même je reçois cette réponse :

 

Bonjour,
La carte serait en format A2 et en couleurs. Pas de photos mais des illustrations (une pour chaque lieu). Le plan sera aussi dessiné mais sur la base d’un vrai plan que je dois me procurer. Il faut compter une vingtaine de lieux, donc une vingtaine d’illustrations différentes (plus des illustrations pour marquer les accès tram et bus). Au recto : la carte avec plan et illustrations. Au verso : reprise des illustrations de chaque lieu et un texte de description pour chaque lieu avec adresse et contact. Dans l’idéal, si on a la place et le temps, mettre un flashcode pour arriver directement sur le site internet de chaque structure.
La dead line : avant le 1er juin pour le graphisme de la carte.
Impression en 20.000 exemplaires (nous sommes en contact avec des imprimeurs) et distribution par nos soins dans des points clés dans le centre ville de Bordeaux. L’objectif est de livrer la carte terminée avant le 21 juin au plus tard.
Pour plus d’infos, je suis à votre disposition.
Yeah, rien que ça. Gros boulots, énorme même, deadline on ne peut plus serrée (8 jours ouvrés, hin je compte toujours pas les week-end), banco, je peux me lâcher sur les prix. Cependant j’ai un doute encore sur la nature du travail : il n’est mentionné nulle part la partie “graphisme”, donc dans ma réponse, je précise que mon devis ne concerne QUE les illustrations, sans compter le dessin de la carte elle-même (là aussi y’a un flou). Donc je demande 400 euros par dessin couleur, pour les à peu près 22 illustrations demandées. Notez bien que mon interlocuteur n’a aucune espèce d’idée du travail que ça peut représenter. J’envoie l’email et ja calcule que si mon devis est accepté certes je vais en chier 8 jours mais je pourrais laisser libre cours à mes envies de gravures tant que je voudrais pendant au moins 6 mois.
Le 22 mai, je n’ai pas encore de réponse. Connaissant bien ce genre de gugusse, je renvoie un email en précisant que plus du temps passera plus le devis sera revu à la hausse, et que j’aimerais une réponse, même si celle-ci est négative (oui je le voyais venir avec ses gros sabots). Le jour même je reçois cet email :
Après étude des devis, nous avons décidé de travailler avec un autre graphiste / illustrateur.
Cordialement.
Ah ah ! “étude des devis” ! haha !
Je demande si c’est possible de connaitre le prix pour lequel un zozo a accepté une telle masse de travail, sachant que mon tarif était déjà en dessous de la normale -vu que le boulot incluait comme je crois l’avoir compris- tout le graphisme de la carte et son dessin.
Je ne peux pas vous donner le prix ; tout ce que je peux vous dire, c’est que nous avons un budget assez serré et que nous n’avons pas de subventions.
Cordialement
Je ne peux pas vous donner le prix = je table sur du 300 euros maxi pour tout ce boulot, on parie ?
Pas de subventions, je crois que c’est l’excuse en carton qu’on m’aura le plus servi.
J’ai pas eu de subvention, je peux avoir votre baguette gratuite madame la boulangère ?
J’ai pas eu de subvention, je peux être logée gratos ?
J’ai pas eu de subvention, je peux ne pas payer mes cotisations ?
Je fixerai désormais moi-même le prix du kilo de patates à 0,10 euro parce que j’ai pas eu de subvention.
Sur ce, j’ai répondu :

 

ha ok.
non parce que si le graphisme était effectivement inclus dans votre demande comme je crois le deviner, mon devis était encore bien trop bas. Il faut bien vous rendre compte de la masse de travail que ça représente pour 8 jours.
faire travailler des graphistes / illustrateurs, ça se prépare.
bonne journée
Tanxxx
Donc quelque part dans Bordeaux, une andouille a accepté un prix dérisoire pour un boulot monstrueux à rendre pour dans 8 jours pour un truc de hipsters bourrés de thunes. Je lui souhaite bien du courage, et je l’invite à me contacter dans, disons, 2 ans, quand il en aura marre de bouffer des nouilles à rien, de pointer au RSA et de se faire enfler. Peut être qu’à ce moment là il sera apte à entendre qu’on ne bosse pas comme un con pour que dalle.

2 thoughts on “le sens des réalités

  1. Et alors ? Tu as réussi à savoir qui c’était ? Ou tout du moins voir les résultats de son boulot ?

  2. oui je l’ai su, assez rapidement. son taf est pas mauvais mais la somme pour laquelle il a accepté m’a fait bondir (et les arguments aussi)

Comments are closed.